Lavoir

Histoire du pressing, le lavoir moderne ?

Le pressing tel qu’il est connu de notre époque ne s’est pas ainsi toujours décliné. Son histoire a beaucoup évolué pour aujourd’hui laisser place à l’utilisation des dernières avancées technologiques. De ses origines à Pompéi avec les premiers fouloirs à textile jusqu’aux nouveaux lavoirs modernes dont Hublo fait usage, on vous dit tout sur l’histoire du pressing.

La genèse de l’histoire du pressing

La genèse de l’histoire du pressing remonte à l’époque romaine, précisément à Pompéi en Italie, où les foulonniers lavaient le linge dans une laverie publique. Cette dernière, appelée ateliers de foulons, était à l’image de nos lavomatiques actuelles, mais avec une très mauvaise réputation en termes de la saleté. Dans ces laveries de fortunes, les vêtements étaient d’abord trempés dans des cuves creusées dans le sol puis foulées aux pieds.

Comme à nos jours, un détergent de fabrication artisanale était utilisé : c’est la terre à foulon, encore appelée terre de Sommières. Conservée dans des jarres en terre cuite, cette dernière était utilisée pour enlever les gras et autres impuretés. L’urine recueillie dans les toilettes publiques était utilisée pour optimiser le nettoyage des impuretés et le blanchiment des tissus à laver. Mais avant, le soufre était vaporisé sous les textiles au séchage.

Contrairement au lavage chez Hublo, votre pressing Paris qui garantit un traitement qualitatif des vêtements, les habits étaient ici traités dans des conditions peu reluisantes. La découverte des maladies contagieuses a permis d’intégrer l’utilisation du savon dans les laveries. Toutefois, le lavage du linge se faisait toujours par foulage et coûtait en numéraire, jusqu’à l’apparition des premières avancées technologies.

Les innovations technologiques sur le lavage

À un moment donné, il fallait trouver une solution pour concilier hygiène et satisfaction sur le linge. Une première révolution s’est donc opérée en 1850 sur le plan industriel avec un boom de fabrication de savon. Le savon était alors massivement utilisé pour pallier les problèmes d’hygiènes jusqu’à ce que Jean-Baptiste Jolly, dans un moment d’inattention, découvre les propriétés nettoyantes de la térébenthine d’alcool.

Ouverture de la première teinturerie

C’est alors qu’ouvre la première teinturerie au monde. Le détergent évolua au perchloroéthylène, alors connu pour son bas prix et composition plus saine, pour un traitement plus qualitatif à l’instar de chez Hublo.

Construction des lavoirs

Cette découverte a été très tôt accompagnée par les pouvoirs publics grâce au vote de la loi du 3 février 1951. Cette dernière permettait une subvention de 30 % pour la construction des lavoirs. Avec des tâches plutôt répétitives et épuisantes, les lavandières assuraient le lavage du linge avec de la cendre de bois dans un cuvier. 

Naissance des lave-linge mécaniques et électriques

Le premier brevet pour la fabrication d’une machine à laver mécanique fut déposé depuis 31 mars 1797 par Nathaniel Briggs. Ainsi, le lave-linge mécanique débarque en Angleterre. Puis vient le tour de la France où le premier lave-linge électrique se laisse découvrir lors d’une foire en 1920. Ces machines automatiques qui lavent, rincent et essorent sont alors commercialisées dès 1951, puis embarquent un programme d’automatisation en 1963. Il faudra attendre 1977 pour voir naître les machines de lavage à sec telles que cela se voit de nos jours, et ce, à la grande satisfaction du grand public.

Naissance du lavoir moderne

Bien des mises à jour intéressantes seront apportées ensuite sur les lave-linges pour assurer le confort de lavage et garantir la qualité des services. C’est le lavoir moderne. C’est la technologie utilisée chez Hublo pour vous assurer plusieurs avantages :

  • Le meilleur traitement qualitatif de votre linge,
  • Le service de lavage au kilo,
  • Et la livraison à domicile.

Hublo est une chaîne de pressing à Paris utilisant avec brio l’intégralité des évolutions parues jusqu’ici et poursuivant l’innovation du monde du pressing.